Objet : refus de prolongation de la période d’essai.

Madame/Monsieur,

J’ai bien reçu votre courrier du 6 juin 2002, proposant de prolonger ma période d’essai de trois mois, comme l’autorise le Code du Travail, article L. 122-4.


J’ai le regret de vous informer que je refuse cette proposition. Je vous demande donc une réponse ferme quant à mon embauche définitive dans votre entreprise. Je ne peux en effet me permettre de rester dans l’incertitude encore trois longs mois.


Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’assurance de ma sincère considération.

Prénom Nom

Catégories