Objet : licenciement pour faute grave.

Madame/Monsieur,

Vous avez commis vendredi 12 juillet une faute grave dans l’exercice de vos foncions.


Je me vois donc dans l’obligation de procéder à votre licenciement pour faute grave. Vous ne bénéficierez pas des mesures prévues par l’article L. 122-6 du Code du Travail, c’est-à-dire des indemnités de préavis et de licenciement.

Restant à votre disposition pour de plus amples informations, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’assurance de ma sincère considération.


Prénom Nom

Catégories